Comme son nom l’indique, la gamme ECO permet d’accéder à la technologie Flextank. L’ECO EH200 est principalement utilisé en l’élevage, mais il sert aussi pour les fermentations. En effet, son ouverture de 15 cm, quoique moins large que les couvercles de type Dexter (48 cm), permet de les nettoyer facilement. De forme cylindrique les ECO peuvent être associé à un “Skin” ; une membrane souple qui fait une barrière entre l’espace de tête et le vin. En vidange, avec un “Skin” et un peu de gaz neutre, votre ECO protège votre vin de l’air ambiant en lui administrant la micro-oxygénation dont il a besoin. L’ECO EH200 apporte l’oxygène équivalent à une barrique de 4 ou 5 vins. Il est particulièrement adaptés aux vins rouges fragiles, les blancs et les rosés.

UGS : EH200 Catégorie : Étiquette :

Raccord clamp 1,5″ > DIN 40 M

Raccord Clamp1,5" > DIN 40 mâle (livré sans le joint).

Kit AK1BT

Ce kit propose une vanne à boule en Macon 40 qui s’adapte directement aux Flextank, un kit soupape (FL2)...

Skin

De forme cylindrique les ECO et les Milkman peuvent être associé à un "Skin". Le Skin est une barrière...

Description

0xygène  (mg/l/an) : 13

Volume  (hl) : 7,5

Diamètre de la trappe (cm) : 15

Hauteur (cm) : 155

L x l ou Diamètre (cm) : 84

Damien, Château L’Escart (Bordeaux France)
“C'est vraiment un outil intéressant" Il y a quelques années s’est posée la problématique coût et qualité des élevages en barriques et c’est là que je suis tombé sur le produit Flextank. A mon sens, dans ma vision de ce qu’est la vinification d’aujourd’hui et de demain c’est un produit magique. Quand on est sur un élevage sans stave on peut quasiment se passer d’ouillage. Il n’y a pas de consommation de vin, il n’y a pas de perte. Je n'ai sulfité qu'une fois en un an. Mes vins sont sains, ils sont propres, ils sont carrés, ils sont sur la longueur il n’y a aucune déviation. Moi très sincèrement je trouve aujourd’hui que c’est un produit d’un rapport qualité prix incroyable on a une flexibilité dans son utilisation qui est géniale. On peut s’en servir en vinification et faire de l’extraction vraiment à un niveau extrême , derrière on peut se permettre de faire des malos très très facilement, ré-enchaîner sur un élevage tout cela avec une hygiène irréprochable, un minimum de coût et un minimum de consume au niveau du vin. Moi aujourd’hui je n’ai pas trouvé mieux c’est pour cela que lorsqu’on a du s’équiper avec mon épouse il y a 2 ans au Chili c’était simplement cela et rien d’autre.
Pénélope Godefroy, responsable qualité, R&D vigne, Château Latour
"Notre collaboration depuis 2011 avec Fruition Sciences nous a permis d’affiner le suivi physiologique et œnologique d’un réseau de parcelles de référence. En complément de notre expérience terrain, leur expertise scientifique nous permet d’anticiper la réponse de chaque terroir aux conditions bien spécifiques du millésime. L’objectif étant de préciser nos choix de sélections parcellaires, dates de récolte, et éventuellement itinéraires de vinification." 
Fabrice Darmaillacq, Directeur technique du domaine, Ostal Cazes
" Afin d'optimiser une irrigation sur la partie IGP de notre Domaine, nous travaillons avec Fruition Sciences depuis 2010. La mesure du déficit hydrique en continu nous a d'abord permis d'estimer nos besoins en eau et de rationaliser nos décisions d'irrigation (volume et timing). Fruition nous a permis de comprendre comment augmenter nos rendements (+30% en moyenne) mais aussi et surtout comment accroitre la qualité de la vendange, tout en économisant l'eau. L'outil informatique de Fruition est très agréable à utiliser et me permet de visualiser toutes les informations du vignoble sur la même interface. En outre, les compétences techniques et scientifiques de l'équipe Fruition ainsi que leur disponibilité facilitent l'échange et nous ont permis d'améliorer notre compréhension du terroir unique de l'Ostal Cazes."
Alexandre Gélis, Château de CAYX – Cahors
Avec l'Oenofoss, je peux désormais être plus précis et réactif quant au choix de la date de récolte d'une parcelle, sachant que les maturités sont hétérogènes au sein d'une même parcelle de raisins. Je peux également suivre en toute sérénité l'achèvement des sucres en fin de FA au jour le jour, qui parfois peut être languissant, d'où l'intérêt de suivre en parallèle l'acidité volatile. J'ai adapté mon suivi malo car je réalise une partie des malos en barriques neuves, donc j'ai pu mettre en place grâce à l'Oenofoss un suivi à la barrique. Je réalise qu'avec l'Oenofoss j'ai gagné en qualité de travail et en précision par rapport à des étapes clés du processus d'élaboration des vins.
Cédric BLANC, Château LAGREZETTE – Cahors
Le Château LAGREZETTE s’est équipé d’un Oenofoss pour les vendanges 2010. Son utilisation permet de suivre très précisément les maturités de nos raisins afin de déterminer la date des vendanges avec une donnée essentielle, l’Azote Assimilable. Nous avons un résultat rapide qui nous permet de suivre au mieux la cinétique fermentaire mais aussi d’intervenir très rapidement, ce qui est très utile pour le suivi des malolactiques et de l’élevage. Pour conclure, l’Oenofoss nous permet une efficacité de tous les instants, de grosses économies et surtout une rapidité d’action sans égale surtout dans des régions comme la notre, où les laboratoires ne sont parfois pas très réactifs.
WineLab-Touch un réel atout pour notre domaine
"Le wine lab touch nous a permis d'acquérir une autonomie d'analyses. Les manipulations sont relativement simples, les résultats sont disponibles quasiment instantanément. Faire 15 analyses de sucre en 30 minutes est devenu possible. Cela nous apporte un réel confort pour nos décisions de vinification tels les mutage des rosés, ou encore le suivi des malos. La rapidité d'approvisionnement nous permet de ne jamais manquer de réactifs. Cette machine est un réel atout pour notre domaine".
Chateau OLIVIER – Grand Cru Graves (Bordeaux)
L’utilisation de l’Oenofoss nous a permis de généraliser les analyses à tous les lots et de façon plus régulière tout en réduisant le temps que nous y consacrons. A cela se rajoute une amélioration indéniable dans la sélection des lots. Par exemple, pendant le pressurage des blancs, le contrôle en temps réel nous a permis sur le millésime 2011 à la fois un gain qualitatif et quantitatif (séparation des gouttes n’est plus basée que sur la dégustation et le pH mais aussi sur un équilibre global). Le suivi des fermentations malolactiques, notamment en barriques, est amélioré par une indépendance et une rapidité d’aide à la décision que fournit l’Oenofoss. L’utilisation de l’Oenofoss nous permet un accès direct à un grand nombre d’informations (analyse complète d’essai d’assemblage, en cas de doutes sur la volatile, etc…) qui répondent à notre curiosité naturelle !
Damien BIELLE, Chateau OLIVIER – Grand Cru Graves (Bordeaux)
L’utilisation de l’Oenofoss nous a permis de généraliser les analyses à tous les lots et de façon plus régulière tout en réduisant le temps que nous y consacrons. A cela se rajoute une amélioration indéniable dans la sélection des lots. Par exemple, pendant le pressurage des blancs, le contrôle en temps réel nous a permis sur le millésime 2011 à la fois un gain qualitatif et quantitatif (séparation des gouttes n’est plus basée que sur la dégustation et le pH mais aussi sur un équilibre global). Le suivi des fermentations malo-lactiques, notamment en barriques, est amélioré par une indépendance et une rapidité d’aide à la décision que fournit l’Oenofoss. L’utilisation de l’Oenofoss nous permet un accès direct à un grand nombre d’informations (analyse complète d’essai d’assemblage, en cas de doutes sur la volatile, etc…) qui répondent à notre curiosité naturelle !
Alexandra LEBOSSE Château Pichon Longueville – Grand Cru Classé PAUILLAC (Bordeaux)
Depuis que nous nous sommes équipés de l’Oenofoss, nous gagnons un temps considérable et nous maîtrisons mieux nos contrôles de maturité. Pour résumer nous avons gagné en autonomie et d’un point de vue économique (moins d’échantillons envoyés au labo). Mais aussi nous avons amélioré nos suivis de fermentations. Que ce soit la FA ou la FML nous avons un suivi en temps réel et au jour le jour. De même nous avons un meilleur suivi de nos barriques. Enfin et c’est probablement le point le plus important de cette machine, elle est accessible à tous les opérateurs du chai, car il n’y pas de manipulation ou de dilution source d’erreur.
Hugh, Château La Jaubertie (Bergerac France)
Ce qui m’a intéressé par rapport à ces cuves c’était de pouvoir élever du vin tout en apportant un effet de la barrique c’est à dire la micro « oxydation », au niveau stabilisation couleur, de l'affiner des tanins, sans être obligé de passer par des barriques neuves où je vais avoir du bois que je ne cherche pas automatiquement. Donc c’est cela qui m’intéressait, on en a essayé ici et en Espagne et quand je fais goûter aux œnologues sur place ils sont tous subjugués par le résultat. Nous avons trois entités viticoles : une dans le Bergeracois (24), une autre en Espagne (Carinena) et une autre en Argentine. Il y a une évolution des vins autour de 2 facteurs : d’une part la crise économique qui fait que le travail de boisage de la barrique pose beaucoup de réflexions. C’est un élevage très couteux et contraire à une tendance qui veut préserver le fruit et avoir des tanins fondus sans forcément avoir du bois. Flextank nous est apparu comme une vraie solution…
Le Barouillet, Bergerac, France
Nous utilisons Flextank OVOÏD depuis 2 ans. La forme ovoïde de notre Flextank est parfaite pour le maintien en suspension des lies qui mettent vraiment plus longtemps à déposer que dans des fûts ou des cuves inox. Les vins logés dans l’œuf ont gagnés en gras et en finesse. "L'année dernière nous avons fait fermenter et avons élevé un blanc de muscadelle. Le résultat était très intéressant et nous en avons fait une cuvée. Nous y avons ensuite mis un cabernet sauvignon pour faire essai. C'était un vin un peu astringent. La modalité Flextank s'est vraiment arrondie alors que le lot laissé en cuve inox est resté assez anguleux. Depuis quelques jours nous avons mis un assemblage de merlot et malbec dans l’OVOÏD et avons laissé un témoin en garde vin. Je pense que la microporosité du Flextank est très intéressante, je n'ai jamais eu de problèmes de réduction sur les vins logés dedans malgré un élevage sur lies totales de la muscadelle. Nous l'avons bâtonné une fois ou deux pour remettre les lies en suspensions et le vin n'a jamais été réduit alors que des muscadelles en fûts avaient tendance à réduire légèrement.