LA SPECTROMETRIE / IRTF 

Le terme de spectrométrie ne doit pas vous effrayer. Un arc en ciel ainsi que les reflets irisés sur un CD sont des manifestations de lumière difractée, base de la spectrométrie. La spectrométrie dans le visible permet de mesurer la couleur des vins, les DO par exemple.

Dans l’Infra Rouge on s’intéresse aux composés du vin. Le principe de la méthode est de soumettre les échantillons à une source lumineuse dont on fait varier les longueurs d’onde dans le proche IR. En réception, un spectromètre détecte des « pics d’absorption » correspondant aux vibrations de liaisons chimiques des différentes molécules qui composent les vins. Vient ensuite une phase de calcul permettant d’interpréter les spectres d’absorption afin de déterminer la présence et la concentration de différentes molécules on parle alors d’IRTF (Infra Rouge Transformée de Fourrier). Cette phase de calcul est cruciale ; elle met en jeu des calculs complexes appelés « calibrations ». La fiabilité des calibrations dépend du nombre d’échantillons ayant servi à les faire.

Foss leader de l’IRTF :

Déterminer les 40 principaux composés du vin en quelques seconde est le tour de force que réalise Foss depuis plus de 20 ans sur plus de 2000 machines dans le monde. Ce qui rend les appareils de Foss vraiment pertinents c’est la robustesse des calibrations, fruit de la longue expérience et de la qualité des équipes de Foss sur le terrain.

A Bordeaux, l’essentiels des laboratoires d’œnologie, coop, négoces et 22 châteaux sont équipés avec des Foss.

WINE & TOOLS EST DE RETOUR :

Après 3 ans d’absence, W&T est redevenu le partenaire exclusif du développement de la gamme Foss pour les châteaux girondins. Avec plus de 20 Oenofoss vendu W&T est un partenaire aguerri et fiable de cette technologie. C’est la raison pour laquelle Foss lui a proposé de revenir sur le terrain et lui a confié le développement de son nouvel appareil l’OenoFoss GO ainsi que la gamme de calage dédiée aux Foss Qkit 8.

logo partenaire foss

Oenofoss Go